Aux Philippines, le sulfureux président Rodrigo Duterte a pris la décision de détruire soixante voitures et motos de luxe, importées illégalement sur le territoire. Aucune taxe n’avait été payée lors de leur passage à la douane du pays.

D’une valeur de 3,3 millions d’euros, les soixante véhicules de contrebande ont été détruits par des bulldozers. Cette démonstration de force s’inscrit dans la politique anticrime menée par Duterte depuis son élection, en 2016. Le président souhaite mettre un terme à la contrebande et à la corruption douanière. Une mesure similaire avait été prise en février. Cette fois-là, trente véhicules avaient été détruits!

!

Voici le style de président dont plusieurs États Africains d’expression française ont besoin pour obtenir leur indépendance définitive de la France.